Archives de catégorie : Belgique

L’hiver des menaces fantômes

Je suis charlie -timbre niouzesAlors que je ne pensais plus ajouter de niouzes à ce blog et le laisser disparaître  tranquillement voilà que l’actualité est l’occasion d’en rédiger quelques  nouvelles.
Si certains se sont inquiétés de savoir comment nous « allions » lorsque nous étions au moyen-orient en plein printemps des pays arabes, voici, ironie de l’histoire, que l’on nous pose les mêmes questions alors que nous sommes au cœur de l’Europe, au pays de Molenbeek (tristement et  mondialement plus connue que le Royaume de Belgique).
Après le lointain printemps enflammé des pays arabes, après ce début d’année 2015 et cet automne intégristes meurtriers nous voici à l’hiver (chaud) des menaces fantômes à Bruxelles…

Alors oui, on peut dire que ça va… il faut continuer à avancer et faire comme si de rien… faire comme si de rien… tout en étant vigilant : vérifier s’il n’y a pas de colis suspect dans son transport en commun; éviter les lieux de grands rassemblements publics; se questionner si cet étranger du cru n’a rien sous sa veste… Inshallah quoiqu’il arrive!

Alors oui, la vie continue, mais plus forcément comme avant. Ce soir les étoiles ne brilleront pas sous le ciel de la capitale de l’Europe. Dans quelques heures 2016 se lèvera dans l’hiver des menaces fantômes. Un voile djihadiste est tombé sur Bruxelles./.

 

L’ouvrier belge

Ouvrier_belgeEn sortant du métro j’ai eu la surprise de découvrir le pendant belge du plombier polonais (j’avais évoqué ce dernier dans cette niouze). Ici, il ne s’agit pas d’un plombier à proprement parler, mais d’un ouvrier qui se tient dans la même posture et un poil plus dénudé. L’humour belge en tâche de fond.
Dans le contexte local, je n’ai pas tenté de savoir s’il était wallon ou flamand et si sa barbe était un attribut extérieur de virilité vis à vis de son confrère polonais. Continuer la lecture de L’ouvrier belge

Francophobie de fond de culotte

Il y aurait beaucoup de niouzes à écrire en ces temps chargés d’actualités.
Bien sûr la venue du Président français à Doha, ou, l’annonce de l’Émir du Qatar indiquant qu’il va céder sa place à son fils auraient de quoi alimenter plusieurs niouzes… mais je préfère revenir sur un sujet plein d’humour (noir) qui fait rire (jaune flamand) : la francophobie démonstrative de certains élus flamands Continuer la lecture de Francophobie de fond de culotte

Blackout ou 50 nuances de gris

Effectivement, il y a eu un blackout ou niveau des mises à jour de niouzes. En fait, j’ai fais un saut en Europe au mois de mars qui m’a donné un peu de fil à retordre au moral au retour sur place.
Alors que localement on s’efforce de ne pas sombrer dans une routine boulot-beach-dodo, ce petit passage en hiver m’a permis de gouter 50 nuances de gris Continuer la lecture de Blackout ou 50 nuances de gris

Grisaille nostalgique

Aujourd’hui le jour s’est levé difficilement. Le vaillant Soleil du désert n’a pas réussi à percer l’épaisse et basse couche de nuages grisâtres. Il a plu quelques gouttes. Lumières en pleine journée pour y voir clair. Un peu comme dans le nord de la France  ou en Belgique. Une sensation pas vraiment effacée ni oubliée, mais quelque peu endormie, qui refait surface. Heureusement les 22°C du thermomètre ne me font pas basculer dans la nostalgie … 🙂