Archives de catégorie : Tourisme

Sortie vénusiaque

A défaut d’avoir pu trouver un adjectif pour qualifier une sortie du vendredi, je me suis rabattu sur le lien astronomique du mot « vendredi » qui est associé à Vénus. Ce qui étant, tombe à pic pour cette sortie.

Direction les plages du Nord-Est du Qatar via la toute neuve autoroute A1 qui relie Doha au top-Nord qatarien : Al-Shamal. Cette autoroute (sans péage) est titanesque : une 2×4 voies éclairée !
Al-Shamal fait la liaison maritime entre le Qatar et Bahreïn. Dans l’attente du pont qui fera la jonction entre ces 2 pays. Quoiqu’il en soit. Cela doit/devra en faire du trafic pour autant de voies bitumées. Et en plus, un bitume qui résiste à la chaleur (si vous voyez de quoi je veux parler…).

Nous avions envisagé d’aller manger au restaurant du resort Al Ghairyal près de Fuwairit, ce qui est plus commode pour déjeuner avec les enfants. Malheureusement, cet immense complexe balnéaire est en rénovation. Plutôt reconstruction devrais-je écrire. Et je pense que l’optimisme du gardien des lieux devait être teinté d’inch’Allah quand il a annoncé que cela serait fini d’ici 4 mois.

Nous avons improvisé un piquenique à Ruwais où nous avons pu constater les effets des marées dans le Golfe Arabique :

Bon d’accord, la mer bleue avec les bonnes températures tant à l’intérieur qu’à l’extérieur et le sable blanc on va bien finir par s’en lasser. Mais pour l’instant : pas du tout !

Une plage vide, juste quelques 4X4 disséminés par-ci, par-là ; un cadre parfait qui aurait pu inspirer Botticelli ! Quoique, les locales qui se sont baignées à proximité de nous ne l’ont pas fait en burkini, mais complément habillées !!!

Ce cadre idyllique s’est rompu vers 16h. La plage s’est transformée en parking de 4X4. Les jet-skis sur le front des vagues et les quads sur celui des « mini-dunettes » auront eu raison du silence.
Les résidences-caravanes des Qatariens ont repris vie !

Nous avons pu nous rendre compte qu’il n’y avait pas que les « Citizens » qui n’avaient pas lu le panneau d’informations locales.

Mais nous avons profité de la plage jusqu’au couché du Soleil. Dommage qu’il se couche si tôt : vers 18 heures./.

Au détour d’un tour

Bon, il est vrai que depuis un mois je n’ai guère relaté que le quartier dans lequel je tourne et le Carrefour dans lequel je magasine. Maintenant que je ne suis plus un sans-domicile fixe, je me suis permis une petite escapade loin des tours de ce nouveau Doha en train de sortir de terre. Aux portes du désert : Sealine, là où la mer rencontre le sable.

Devant, c’est le désert, direction l’Arabie Saoudite.

N’ayant pas de 4×4, j’ai du me résigner à faire demi-tour et me reposer…

[photonav url=”/wp-content/uploads/2011/02/DSC00408pano.jpg”]

Si le panorama n’apparait pas, cliquer sur le bouton “actualiser” du navigateur.

Y’a pire comme décors, non ?